La dernière séance d’initiation à la démocratie participative s’est déroulée ce mardi 26 septembre à la pépinière d’entreprises Start’Inbox au Sanitas. Cette fois, Claude Ophèle a décidé d’orienter les débats autour de l’évaluation citoyenne des politiques publiques.

Claude Ophèle a introduit la séance en postulant les bases juridiques qui pourraient fonder un contrôle citoyen des politiques publiques en France. A l’aide d’une vidéo que vous pouvez retrouver ici, elle soulignait les bienfaits d’une évaluation citoyenne sur la relation entre les élus et les citoyens, notamment à travers plusieurs exemples importés d’Amérique du Sud et d’Amérique Centrale. Cependant, il est difficile de ne pas relever certaines limites tenant notamment à l’information des citoyens ainsi qu’au peu de temps et de ressources dont ils disposent pour entreprendre l’évaluation des politiques publiques. Claude Ophèle a néanmoins attiré l’attention sur un site internet intitulé « parlement et citoyens » permettant aux citoyens de participer à l’élaboration de la loi en donnant un avis constructif.

Une seconde vidéo, qui a fait office de bilan, est venue récapituler les éléments nécessaires au fonctionnement minimal d’une instance de démocratie participative, soulignant la nécessité de lui allouer les moyens humains et financiers de sorte à pouvoir fournir aux citoyens de bonnes conditions de réflexion et d’expression. Dans cette vidéo, Pierre Calame et Patrick Lusson insistent sur le rôle important de la démocratie participative dans les rapports de confiance entre les citoyens et les élus. Les avis citoyens peuvent d’une part permettre des avancées dans le dialogue politique entre élus et d’autre part initier ce dialogue entre les citoyens qui pourraient alors se sentir davantage impliqués dans la vie de la citée.

Cette séance, marquée par des débats soutenus, s’est terminée sur un apéritif entre tous les participants. Si ce fut la dernière séance de sensibilisation à la démocratie participative, cela n’emporte pas la fin d’un atelier-débat animé le mardi soir. Il appartient désormais aux participants, animateurs et organisateurs de s’accorder sur de nouveaux sujets de discussion. Le CoDev montre ici tout son rôle à stimuler, voire à fédérer, les actions du territoire de la métropole en matière de démocratie participative.

Pour retrouver les documents ayant guidés les interventions de Claude Ophèle et Bruno Ollivier, rendez-vous sur le site du Citégo.

Pour retrouver les documents de la séance finale, vous pouvez vous rendre ici :

Fiche séance 5

Fiche séance de conclusion

Documents séance 5

Documents séance de conclusion