Fonctionnement

Posté le 08 décembre 2016, 5:26
9 mins

Animation du CODEV

Le règlement intérieur propose une gouvernance simple dont les grands principes sont les suivants :

Une institution en lien avec l’EPCI

Le président du CODEV sera invité par le Bureau des maires quand celui l’estimera nécessaire, et quand, après accord du Président de la CA, le Président du CODEV en fera la demande pour présenter les avis formulés par les groupes de travail.

Le président du CODEV présentera son rapport d’activité au Bureau des maires, puis en conseil communautaire chaque fin d’année ou début d’année suivante. Enfin, le CODEV sera invité chaque année au rapport d’activité de Tour(s)plus.

Une institution légère :

Composé d’un président et d’une vice-présidente, et de 114 membres, le CODEV s’administre de façon simple, en instaurant une gouvernance souple autour de la conférence des animateurs, réunion mensuelle qui associe les animateurs d’ateliers, et l’équipe du président.

Saisine co-participative :

Par exemple, le CODEV accueillera et animera avec l’ATU les ateliers de la métropole et poursuit ainsi l’initiative engagée en Juillet. Les participants aux réflexions de Juillet sur la métropole qui ne seraient pas membres du CODEV seront invités à participer aux réunions des groupes de travail dédiés à la question métropolitaine (voir feuille de route CODEV plus bas).

Des travaux en ateliers :

Chaque groupe de travail ou atelier est composé librement sur la base du volontariat. Les groupes ne sont pas figés, et évoluent dans leur composition et orientation au terme de la présentation de leurs travaux. Ils sont animés par un animateur, et leurs travaux bénéficient de l’appui du personnel de Tour(s)plus mis à disposition.

Saisine obligatoire :

Il proposera pour, ce faire, un fonctionnement en groupe de travail, et non en commissions, associé à la réflexion sur des projets, en amont de l’avis officiel qu’il devra formuler.

Autosaisine :

Le CODEV est également pourvu désormais d’un droit d’auto saisine. Des échanges entre les deux présidents se feront chaque fin d’année pour établir la feuille de route de l’année suivante.

Une institution dotée de moyens
pour un fonctionnement régulier

Un directeur de projets assisté d’un secrétariat sera mis à disposition du CODEV pour assurer le fonctionnement, le suivi, l’animation et la mise en réseau des membres.

Une architecture de communication dédiée un site Internet tourné vers le grand public, une enceinte numérique de travail collaboratif et un forum en développement.

Le CODEV,
une instance ouverte sur l’extérieur

Une cellule de veille et de prospective sera instituée, composée de membres volontaires.

Des rencontres sous format conférences, ateliers ouverts, seront organisées avec les habitants.

Les autres CODEV du département pourront en outre être approchés pour des rencontres thématiques.

Enfin, des relations avec le CESER mais également avec les CODEV des autres villes de la région centre (Blois, Orléans, et Bourges) seront proposées afin de placer Tours comme le lieu de rencontres de la démocratie participative au niveau régional.