Feuille de route

Si l’urgence à enrayer le réchauffement climatique fait l’objet aujourd’hui d’un large consensus, les moyens d’y parvenir procèdent encore en grande partie d’une logique descendante, qui voudrait que le niveau national ou supranational soit le plus adapté. Pourtant, c’est bien au niveau territorial, et singulièrement celui des métropoles, que les enjeux sont les plus
importants.

Qui mieux qu’une métropole peut s’engager vers l’autonomie énergétique ?
Qui mieux qu’une métropole peut inventer de nouvelles formes de mobilité vertueuses ? Qui mieux qu’une métropole peut protéger la santé de ses habitants en améliorant la qualité de l’air ou luttant contre le bruit ? Le premier plan climat de l’agglomération a permis, en 2011, d’amorcer une série de réponses à ces questions. La métropole souhaite s’engager, avec l’ensemble des acteurs du territoire, dans un second exercice qui viendra confirmer son engagement en faveur de la transition énergétique.

Le rôle du CODEV

Missionnée par le Président Briand. Production d’un avis.
Il est souhaité une association du CODEV en amont de la rédaction du nouveau plan climat.

Calendrier de travail

A partir de mai 2017 (2018)

Méthode de travail

A définir collectivement en atelier

Animation

Rapporteur de l’atelier : A déterminer
Référent technique : Silvère Guérin, directeur du développement durable.

Contenus associés